Des exemples types extraits de Gomorra

Exemple n°1 : Le recrutement

 

Cet extrait nous démontre clairement le recrutement d'un jeune exécutant, celui-ci ne fait pas parti de la famille, en revanche, il s'occupera du "sale boulot", c'est un futur "gros bras". Le marché est le suivant : S'il parvient à se relever à l'issue du coup des balles, il pourra s'intégrer au clan de cette Mafia en tant qu'exécutant. C'est le soldat qui s'occupe du recrutement. L'arme qu'il utilise afin de faire son entretien d'embauche, est bien évidemment issu d'un trafic d'armes illégale. Le salaire qu'il versera à ce futur employé sera de l'argent issu d'une activité illégale ou légale-mafieuse.  C'est ainsi que la Mafia recrute ses exécutants (qui n'ont aucun lien familial direct avec le chef suprême) depuis de nombreuses années. On observe également l'aisance avec laquelle le soldats tire sur le jeune garçon; on constate rapidemment qu'il s'agit pour lui d'un travail courant et qu'il n'a aucun problème à le faire. Pourtant il s'agit d'une scène très dure moralement. L'enfant, lui, ne semble pas bien et ne semble pas être là où il devrait être pour un enfant de son âge (au lycée par exemple) car, dans la Mafia, l'école ; c'est ça.

 

 

Exemple n°2 : La loi de l'Omerta non respéctée

 

 

Pour ce qui est de cet exemple, nous voyons les conséquences de la loi de l'omerta lorsqu'elle n'est pas respectée.
En effet, cette loi étant basée sur le silence avec comme devise
« je ne vois pas, je n'entends pas, je ne parle pas », elle impose qu'une personne ne la respectant pas soit obligatoirement tuée.
C'est donc le cas ici ; Maria, la femme que l'on voit se faire tuer dans la vidéo, n'a pas respecté cette loi. Elle a donné des informations sur la Mafia ce qui a compromi ses plans. Cette dernière ayant découvert sa trahison, elle donne l'ordre de l'éxécuter. De plus, la Mafia se sert de Toto, un jeune enfant tout juste rentré dans la Mafia
(ce dernier apportant à Maria ses courses tous les jours, par conséquent Maria a confiance en lui), pour les aider à tuer Maria en lui tendant un piège qui consiste à l'attirer en dehors de chez elle pour que les autres puissent la tuer.
Nous voyons donc que la Mafia n'épargne personne, elle n'a aucune pitié et elle va même jusqu'à utiliser des enfants pour l'aider à tuer quelqu'un.

 

 

 

 

Cette scène est la dernière du film Gomorra de Matteo Garrone. Elle décrit comment deux jeunes garçons totalement attirés par la Mafia et ses richesses vont se faire piéger par leur supérieur. En effet, il faut tout d'abord savoir que le chef de clan de la Mafia dans Gomorra avait ordonnée aux deux jeunes garçons d'exécuter un homme. Ces deux jeunes hommes, alors comblés à l'idée de travailler directement avec un Capitaine de la Mafia, acceptent naivement (ils n'ont connu que cet univers depuis leur enfance comme Toto ce qui fait qu'ils y sont imprégnés, sans même se rendre compte de ce que la Mafia représente vraiment, ils ne connaisssent pas d'autres univers...). En réalité, c'est un piège du Capitaine en lui même qui trouve ces deux jeunes hommes trop dangereux pour la Mafia car ils ne sont pas expérimentés et pourraient attirer la police et provoquer plus de pertes d'argent qu'ils n'ent rapporteraient. Or, la Mafia ne prend pas ce genre de risque, son objectif ultime étant le bénéfice. Donc, ils éliminent ces deux garçons, en leur tendant un piège. Ils meurent donc en croyant travailler pour la Mafia alors qu'elle les aura simplement anéantis jusqu'au bout. Par ailleurs, ils sont assassinés puis transportés dans une machine de travaux comme des vulgaires morceaux de viande (il s'agit en fait d'un rappel à la seconde geurre mondiale, lors des éxécutions des Juifs...). La Mafia est donc prête à tout pour ne pas prendre le risque d'être mise à jour et on se rend compte qu'elle tue beaucoup et pour très peu de chose n'importe quel individu. Personne n'est à l'abri de la Mafia, pas même les Mafieux. 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×